Le Top 5 des œuvres marocaines les plus chères

Voulez-vous connaître les artistes marocains dont les œuvres s’arrachent à prix d'or ? Dans cet article, nous vous proposons le Top 5 des œuvres marocaines les plus chères ainsi que leurs auteurs.

           1- Abbas Saladi : un record fantastique

Mort en 1992 à l'âge de 41 ans, Abbas Saladi est l'un des grands peintres du Maroc qui a marqué la création au Maroc avec son art. Son tableau "L'Offrande" bat un record de vente en juin 2015. Vendu à 4,1 millions de dirhams au cours d'une vente organisée, L'Offrande reste et demeure l'œuvre la plus coûteuse de l'histoire de l'art marocain.

           2- Ahmed Cherkaoui : le cash abstrait

Ce peintre a fait son entrée au Panthéon des peintres majeurs du Maroc, à sa mort en 1967. Il était alors âgé de 33 ans. Deux des peintures les plus chères de Ahmed Cherkaoui ont été adjugée à la CMOOA à raison de 3,5 millions de dirhams chacune. Il s'agit de "Talisman rouge et Miriam" en 2013 et de "A SHÂB-AL-FIL" en 2014

          3- Jilali Gharbaoui : de la misère à la gloire posthume

Décédé sur un banc public à l'âge de 41 ans en 1971 à Paris, Jilali Gharbaoui était pauvre et ses œuvres n'ont eu qu'une gloire posthume. Son œuvre la plus coûteuse est "L'éclosion". Ce tableau a été vendu à plus de 2,5 millions de dirhams en 2015 à Paris lors de la vente organisée par la maison de vente aux enchères Cornette de Saint Cyr et la Maison des Arts.

       4- Mounir Fatmi : << millions Babylone >>

Les œuvres de Mounir Fatmi ont souvent déchaîné les passions. Ce dernier âgé de 46 ans, a souvent conçu des tableaux religieux. Son œuvre " Sonia Sonia Sonia" qui est un collage de tapis de prière a été vendu à plus de 2,2 millions de dirhams. Cette vente a eu lieu en décembre 2011 sous l'organisation de Sotheby's Doha.

       5- Mohamed Kacimi : Shéhérazade ou la mémoire de nour

Mohamed Kacimi est mort en 2003 laissant des toiles qui parlent encore de lui et qui font vivre l'art moderne. Son tableau le plus coûteux est "Shéhérazade ou la mémoire de Nour" vendu à plus de 2,1 millions à la compagnie marocaine des œuvres et objects d'art en 2014.